Collaboration spéciale de Duane Jackson, usager partenaire

Je m’appelle Duane Jackson, je suis gitanmaax de la nation Gitxsan de Old Hazelton. Je suis le père de Caleb, Cooper et James ainsi que le partenaire de Christine depuis 27 ans. Cela fait cinq ans que je suis usager partenaire et j’ai eu l’honneur de travailler aux côtés de personnes qui partagent mes vues et qui sont aussi compréhensives que moi. Nous avons travaillé ensemble pour tirer parti de l’expérience concrète des personnes qui accèdent à des soins de santé.

Si nous venions à croire qu’il y a une seule façon de s’occuper de toutes les personnes, nous serions incroyablement naïfs et peu clairvoyants. J’ai effectué 30 types de travail différents dans ma vie et j’ai appris de toutes les personnes avec lesquelles j’ai eu le privilège de travailler. Des hommes, des femmes, des filles, des garçons, des enfants, des adolescents, de jeunes adultes, des personnes d’âge moyen et des personnes âgées qui ont une forme d’expérience concrète à apporter à la situation actuelle.

Si, dans les soins de santé, nous voulons vraiment des soins optimaux pour les usagers auxquels nous offrons des services, nous devons nouer le dialogue avec les personnes concernées et puiser dans ce bassin de ressources apparemment infinies.

La sagesse n’est pas une connaissance acquise, c’est ce que nous apprenons des résultats de l’application des connaissances que nous acquérons. En d’autres termes, la sagesse est acquise par l’expérience concrète, ce que les usagers et les familles partenaires possèdent en abondance. Cette application des connaissances correspond à ce qui se passe chaque jour dans la vie d’une personne; ces leçons que nous tirons et cette sagesse que nous accumulons forment une expérience concrète.

Je vous mets au défi de passer toute une journée à suivre le parcours spectaculaire et étonnant qu’est le fait de « vivre », et de ne pas trouver quelque chose de nouveau, de ne pas trouver « des choses à apprendre » partout. Bien sûr, à certains moments, nous pouvons nous mettre en travers de notre propre chemin pendant ces explorations ainsi que ces expériences, et nous ne nous accordons alors pas ce don de l’éveil.

La solution pour ne pas se mettre des bâtons dans les roues est de faire preuve d’un peu d’humilité, et parfois même d’une bonne dose saine d’humilité. Au fur et à mesure que nous progressions dans notre expérience en matière de soins de santé, j’ai observé une rareté déplorable de cette vertu; il me semblait que nous recevions des soins d’un endroit qui encourageait un processus de pensée cohérent qui niait le partenariat et favorisait l’exclusion.

L’humilité est notre plus grande vertu, la vulnérabilité est essentielle pour aller de l’avant, et on ne peut pas croître si l’on ne fait pas d’abord face à un dilemme. Servir, ce qui dans ma culture est une voie extrêmement honorable, exige que l’on fasse preuve continuellement d’humilité.

Dans mon travail en tant qu’usager partenaire, mon seul désir pour toutes les personnes qui interviennent dans la prise en charge des personnes dans le besoin est ce don d’humilité.

Pour vous tous, je vous souhaite seulement d’aller de l’avant. Haa’mii’yaa. Merci.

Duane Jackson
Tauhx Gadx – Un parcours vers la complétude (A Journey To Be Whole)

***

Duane Jackson est un membre du clan Épilobe du peuple gitanmaax de Old Hazelton. Il a une compagne et il est père de trois enfants. Il a passé la majeure partie de sa vie à Prince Rupert sur la côte nord-ouest de la Colombie-Britannique. Duane Jackson est un usager et membre de la famille partenaire de HSO. Il travaille actuellement à titre d’accompagnateur en gestion de carrière chez TRICORP, où il soutient les participants au programme dans les domaines de la formation à l’emploi et d’employabilité. Duane Jackson a une formation en éducation et en développement de la petite enfance. De plus, il est entraîneur de basketball depuis 32 ans et a travaillé avec des enfants et des adultes. Au cours des dix dernières années, il a été membre du comité directeur autochtone du partenariat humain d’apprentissage de la petite enfance (Human Early Learning Partnership).