La Régie de la santé des Premières Nations (RSPN) et l’Organisation de normes en santé (HSO), une société à but non lucratif établie au Canada, ont publié la norme Sécurisation culturelle et humilité pour la Colombie-Britannique, un outil qui permettra aux établissements de lutter contre le racisme à l’endroit des Autochtones et de créer un environnement culturellement sécuritaire pour les Autochtones lorsque ceux-ci et celles-ci accèdent aux soins de santé.

La norme a été élaborée par des leaders d’opinion et des professionnels de la santé autochtones dans le but de mettre l’accent sur la conception, la mise en œuvre et l’évaluation de systèmes et de services culturellement sécuritaires sur les plans organisationnel et institutionnel.

Cette norme , la première du genre au Canada, constitue une trousse pour le système de santé de la Colombie-Britannique et répond à la recommandation huit du rapport In Plain Sight, qui fait état de la présence de racisme généralisé à l’endroit des Autochtones lors de la prestation des soins de santé dans la province.
L’élaboration de cette norme a été menée par un comité technique dirigé par les Premières Nations et soutenue par la RSPN, avec l’apport additionnel de la Nation Métis de la Colombie-Britannique.

Le processus d’examen public a permis de recevoir 1 100 commentaires au total qui ont été examinés par le comité technique et qui ont contribué à l’élaboration de la version finale de la norme.

Le Conseil de la santé des Premières Nations (First Nations Health Council) et l’Association des directeurs de la santé des Premières Nations (First Nations Health Directors Association) ont approuvé à l’unanimité la norme Sécurisation culturelle et humilité pour la Colombie-Britannique, estimant qu’elle aidera le système de santé à s’améliorer et à mieux répondre aux besoins des Premières Nations.

Richard Jock, chef de la direction de la RSPN
« La norme a été élaborée par des leaders d’opinion autochtones, des prestataires de soins, des usagers partenaires, des administrateurs, des universitaires et des gardiens du savoir, co-présidée par Gerry Oleman et Dr. Nel Wieman. Je suis reconnaissant de leur dévouement et de leur attention. La norme Sécurisation culturelle et humilité a une approche fondée sur la qualité pour rendre les établissements de soins de santé et de services sociaux de la Colombie-Britannique plus sûrs pour tous les Autochtones. »

Leslee Thompson, PDG de HSO
« Nous sommes extrêmement fiers de notre partenariat avec la Régie de la santé des Premières Nations (RSPN) qui a permis de concrétiser ce projet. La norme Sécurisation culturelle et humilité pour la Colombie-Britannique a le potentiel d’avoir un impact direct sur chaque vie et sur l’expérience des personnes qui interagissent au sein des systèmes de santé en Colombie-Britannique et ailleurs. »

Coleen Erickson, présidente de la RSPN

« La norme Sécurisation culturelle et humilité est la prochaine étape essentielle dans les efforts continus visant à lutter contre le racisme à l’endroit des autochtones. L’adoption de cette nouvelle norme permettra d’obtenir de meilleurs résultats en matière de santé pour les Premières Nations de la Colombie-Britannique, au moment présent et dans l’avenir. Je lève les mains et reconnais le travail acharné et la collaboration significative de tous ceux qui ont œuvré à l’élaboration de cet important document. »

Wade Grant, président du Conseil de la santé des Premières Nations (First Nations Health Council, FNHC)

« Nous rendons hommage aux dirigeants autochtones et aux professionnels de la santé qui ont créé cet outil essentiel sur la sécurisation culturelle et l’humilité pour aider à répondre au besoin de soins en tenant compte des traumatismes et adaptés à la culture en vue d’améliorer la santé et le bien-être des membres des Premières Nations. »

Association des gestionnaires de la santé des Premières Nations (First Nations Health Directors Association, FNHDA)

« Cette nouvelle norme Sécurisation culturelle et humilité se veut un nouvel outil important pour les gestionnaires de santé qui travaillent dans les communautés des Premières Nations de la Colombie-Britannique et établit une norme de soins claire pour l’ensemble du système dans le cadre de notre travail continu visant à garantir que tous les résidents autochtones de la Colombie-Britannique sont traités avec dignité et respect et ont accès à des services de soins de santé fondés sur la culture. »

Louis De Jaegar, ministre de la Santé de la Nation Métis de la Colombie-Britannique, directeur régional pour les Basses-terres continentales

« La Nation Métis de la Colombie-Britannique salue l’approche fondée sur les distinctions que l’équipe d’élaboration de la norme et le comité technique ont adoptée en créant la norme Sécurisation culturelle et humilité. Il s’agit d’une étape importante vers la création d’une culture de lutte contre le racisme, de qualité et de sécurité au sein du système de santé pour les Premières Nations, les Métis et les Inuits. Nous avons hâte de travailler avec les établissements pour les sensibiliser à ce que cela signifie d’être Métis et les aider à élaborer des pratiques et des protocoles qui amélioreront les résultats en matière de santé pour les Métis et les communautés métisses à charte de toute la province. »