First Nations Health AuTERRITOIRE DES SALISH DE LA CÔTE – Vancouver, Colombie-Britannique – La Régie de la santé des Premières Nations (RSPN) et ​l’Organisation de normes en santé (HSO) s’associent afin d’élaborer une norme sur la sécurité culturelle et l’humilité. Un comité technique dirigé par des membres des Premières Nations élaborera cette norme, qui sera utilisée par l’ensemble du système de santé de la Colombie-Britannique. Le processus de candidature est maintenant ouvert à ceux et celles qui souhaitent participer.

En Colombie-Britannique, on assiste à un mouvement global d’amélioration de la sécurité culturelle par l’humilité culturelle. La norme vise à intégrer ces efforts dans le but d’améliorer l’expérience et les résultats liés à la santé et au bien-être des individus et de la population.

 « Ce partenariat représente une occasion unique de mieux décrire ce que désignent les soins de santé de qualité pour les membres des Premières Nations conformément à nos enseignements et à nos valeurs », selon Joe Gallagher, directeur général de la RSPN. « L’application d’une norme d’agrément créée pour les Premières Nations en Colombie-Britannique, ainsi que la promotion de mesures systémiques favorisant la sécurité culturelle et l’humilité dans l’ensemble du système de santé amélioreront les soins pour nos communautés, peu importe où elles accèdent aux services. »

La nouvelle norme sur la sécurité culturelle et l’humilité permettra aux organismes de soins de santé de relever les lacunes et les difficultés dans leur système actuel et d’adopter les meilleures pratiques pour offrir des services de santé dont la qualité est supérieure et qui répondent mieux aux besoins des Premières Nations ainsi que des autres populations. La norme sera créée en tenant compte des expériences pratiques des membres des Premières Nations dans le système de santé de la Colombie-Britannique.

La prochaine étape de création de la norme est la mise sur pied d’un comité technique pour la Colombie-Britannique.  Ce comité, dirigé par des membres des Premières Nations, supervisera l’élaboration de la norme. Il sera composé d’un aîné et de 16 membres votants, et assurera une représentation équilibrée de quatre catégories de personnes – les usagers des Premières Nations et les membres de la famille, les prestataires de services de santé, les décideurs et les personnes ayant un intérêt général envers la sécurité culturelle et l’humilité ainsi que des connaissances en la matière. Un processus de sélection aura lieu pour s’assurer que l’ensemble de la province et différents milieux sont représentés.

Pour en apprendre plus sur le comité technique, le processus de recrutement et le processus de candidature, consultez la page suivante https://healthstandards.org/fr/normes/comites-techniques/recrutement/.

C’est en plaçant le point de vue des Premières Nations au centre de cette démarche que nous pourrons nous assurer de l’utilité et de la pertinence de cette norme pour les Premières Nations qui ont recours au système de santé de la Colombie-Britannique. Une fois élaborée, cette norme pourra servir de ressource dans d’autres régions du Canada et à l’étranger afin de permettre des améliorations semblables.

« Il s’agit d’une occasion significative de travailler comme partenaires des Premières Nations dans l’écosystème de santé provincial et de collaborer à l’élaboration de normes qui stimuleront les changements aux politiques et à la gouvernance du système », a indiqué Leslee J. Thompson, présidente-directrice générale de l’Organisation de normes en santé. « Grâce aux efforts que nous déployons pour combler l’écart entre les résultats sur la santé des membres des Premières Nations et des non-membres des Premières Nations, l’esprit et les principes de réconciliation prendront racine dans chaque aspect de la prestation des soins de santé, libérant ainsi le pouvoir et le potentiel des gens qui partagent notre passion d’obtenir des services de santé de qualité pour tous. »

Ces efforts permettront aux prestataires de services de santé et de services sociaux de mieux connaître et comprendre les différentes cultures, traditions et valeurs, ainsi que les différents enseignements des communautés des Premières Nations en Colombie-Britannique. Ceux-ci concordent avec la directive adoptée par les Premières Nations de la Colombie-Britannique d’améliorer les services en intégrant l’autodétermination des services individuels et collectifs pour améliorer la qualité des soins offerts aux communautés des Premières Nations de la Colombie-Britannique.

À propos de HSO : L’Organisation de normes en santé (HSO) élabore des normes, des programmes d’évaluation et des méthodologies visant à permettre aux prestataires de services de santé et de services sociaux partout dans le monde d’améliorer la qualité tout en faisant ce qu’ils font le mieux : sauver et améliorer des vies.

À propos de la RSPN : La Régie de la santé des Premières Nations est responsable de la planification, de la gestion, de la prestation des services et du financement des programmes de santé en collaboration avec les communautés des Premières Nations de la Colombie-Britannique. Inspirée par la vision d’intégration de la sécurité culturelle et de l’humilité à la prestation des services de santé, la RSPN s’affaire à réformer la façon dont les soins de santé sont offerts aux Premières Nations de la Colombie-Britannique par la prestation de services directs, la collaboration provinciale et l’innovation dans les systèmes de santé.

Relations avec les médias

Régie de la santé des Premières Nations
John Moody
604 831-4898
media@fnha.ca

Organisation de normes en santé
Kirk Edwardson
613 301-3423
Kirk.Edwardson@healthstandards.org