Les cliniques DEPART ont été mises en place afin d’effectuer du repérage de cas de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) ainsi que d’inciter la clientèle à cesser de fumer. Les objectifs secondaires visent à faire du repérage de clientèle ayant des problèmes respiratoires afin de les inviter sur place à se prendre en mains et profiter d’un support à l’autogestion.

Comme mentionné ci-haut, la cessation tabagique demeure un enjeu stratégique de cette activité. Il s’agit d’une approche novatrice où une équipe du programme maladies chroniques se déplace dans les milieux médicaux afin de soutenir la pratique médicale et infirmière et de centrer ses actions sur le client.

Les lignes directrices en MPOC citent clairement l’importance de la spirométrie dans le dépistage ainsi que l’arrêt tabagique comme traitement de base de cette pathologie. Nous avons alors mis en place une équipe de professionnels. Cette équipe a élaboré les critères de sélection de la clientèle, contacte les groupes de médecine familiale (GMF) afin qu’ils ciblent et cédulent la clientèle.

La mise en place d’un service de type «Clinique DÉPART» permet à l’équipe de :
• Rencontrer l’usager dans sa communauté (sa clinique médicale ou CLSC);
• Faire la promotion auprès de la clientèle des services offerts par l’infirmière pivot du programme des maladies chroniques;
• Offrir sur place une spirométrie réalisée par l’inhalothérapeute;
• Évaluer son potentiel selon la courbe de Fletcher;
• Initier, la journée même, une rencontre avec la clinicienne en arrêt tabagique;
• Soutenir l’infirmière du GMF dans son enseignement post-diagnostique;
• Favoriser le partenariat et d’assurer des liens essentiels avec les cliniques médicales privées et celles des CLSC.

Cette pratique fait partie intégrante de notre offre de services et est offerte deux fois par année à chacune des cliniques ou GMF du territoire. La rencontre le jour même de la spirométrie avec la clinicienne en cessation tabagique constitue un atout important comme intervention de prévention et traitement des maladies pulmonaire.

Depuis sa mise en place, 26 nouveaux patients ont reçu un diagnostic de MPOC dont environ le quart a effectué un arrêt tabagique. Ces données démontrent l’apport positif des cliniques DEPART en matière de dépistage des MPOC et d’arrêt tabagique. Les résultats recueillis jusqu’à présent confirment ainsi le bien-fondé de cette pratique et laissent entrevoir des perspectives des plus positives en termes d’impact sur la santé de la clientèle recrutée dans le cadre des cliniques DÉPART.

← Retour aux résultats de recherche

Des organismes de santé du monde entier soumettent des pratiques exemplaires. Le contenu de la Bibliothèque des pratiques exemplaires ne reflète pas les opinions ou les prises de position de HSO ou de ses sociétés affiliées. Pour toute question, inquiétude ou suggestion au sujet du contenu de la Bibliothèque, veuillez nous envoyer un courriel à l’adresse suivante : leadingpractices@healthstandards.org