La détresse liée aux déficiences et incapacités pouvant survenir à la suite de brûlures graves au visage et à la bouche sont un fait bien connu auprès des victimes et des intervenants cliniques. À la suite d’une brûlure grave, l’Organisation Mondiale de Santé (OMS) recommande de mesurer le niveau de fonction (WHO, 2001) et d’utiliser la classification internationale du fonctionnement (CIF), du handicap et de la santé (Wasiak J et al. 2011). Toutefois, dans la littérature scientifique et la pratique clinique, l’évaluation se limite aux mesures objectives verticale et horizontale de l’ouverture de la bouche, sans mesure fonctionnelle. Les brûlures graves au visage et à la bouche ont un impact important sur la fonction mais aucun outil de mesure validé ne permet de dresser un portrait complet et spécifique des limitations fonctionnelles.
L’équipe clinique de l’Hôpital de Réadaptation Villa Medica (HRVM) a développé en collaboration avec une chercheure et des patients un outil d’évaluation disponible en français et en anglais : le questionnaire « Mouth Impairment Disability Assessment » (MIDA). Le MIDA permet de documenter les éléments suivants :
-le niveau de fonction des activités fonctionnelles (ex : manger une pomme, se brosser les dents, etc.);
-le niveau de satisfaction (ex : de la capacité à utiliser la bouche, du résultat esthétique de la bouche et du visage);
-les symptômes associés (ex : douleur, picotements, fourmillements, intolérance au chaud et au froid);
-le niveau de participation dans les activités extérieures;
-les déficiences (ouverture de la bouche).

← Retour aux résultats de recherche

Des organismes de santé du monde entier soumettent des pratiques exemplaires. Le contenu de la Bibliothèque des pratiques exemplaires ne reflète pas les opinions ou les prises de position de HSO ou de ses sociétés affiliées. Pour toute question, inquiétude ou suggestion au sujet du contenu de la Bibliothèque, veuillez nous envoyer un courriel à l’adresse suivante : leadingpractices@healthstandards.org