La fibrillation auriculaire est l’une des principales causes de visites aux Urgences de l’Ontario. Cependant, en leur offrant une formation et un soutien, des prestataires de soins pourraient traiter en communauté un sous-ensemble de ces cas de fibrillation auriculaire présentés aux Urgences, et de façon tout aussi sécuritaire. De plus, il serait possible d’éviter des admissions parmi les 10 à 40 % d’usagers admis à l’hôpital. Plus encore, la fibrillation auriculaire qui n’est pas liée à une cause réversible peut entraîner une augmentation importante du risque d’AVC chez ces usagers. Les AVC causés par la fibrillation auriculaire sont fatals chez jusqu’à 20 % des usagers, et elles causent une invalidité permanente chez jusqu’à 60 % des usagers. De nombreux usagers victimes d’une fibrillation auriculaire ne reçoivent pas de traitements préventifs. La fragmentation des soins de cette maladie chronique est un facteur qui entraîne une surutilisation des soins et une augmentation des coûts en santé qu’il serait possible d’éviter.

Pour régler ce problème, nous avons créé le Programme sur les soins de qualité dans le traitement de la fibrillation auriculaire (Atrial Fibrillation Quality Care Program, AFQCP). Ce programme vise à offrir une intervention multidimensionnelle auprès des usagers des Urgences qui sont victimes de fibrillation auriculaire; faciliter leur prise en charge aux Urgences; et favoriser leur transition sans heurt aux soins communautaires, en offrant un soutien aux usagers et à leurs prestataires de soins primaires.

Voici des aspects innovateurs et créatifs du Programme AFQCP :
1. L’utilisation d’un modèle de supervision dirigé par les infirmiers praticiens et les pharmaciens, avec le soutien d’un médecin;
2. Une formation adaptée aux usagers portant sur la fibrillation auriculaire, y compris des conseils sur la prise en charge autonomes;
3. Un accès à des soins spécialisés grâce à la télémédecine;
4. Un accès à l’équipe responsable du Programme AFQCP par l’entremise d’une ligne d’assistance 1-855
5. Des plans d’intervention individualisés normalisés et conviviaux, offerts à la fin de chaque visite en clinique;
6. Des plans de soins destinés aux médecins de famille et normalisés, individualisés et conformes aux directives; formatés pour contenir des renseignements importants, mais structurés pour aborder les volets clés des traitements de la fibrillation auriculaire (prévention des AVC et qualité de vie); et préparés de façon à communiquer clairement les prochaines étapes pour les usagers et indiquer les personnes qui les prennent en charge;
7. Une clinique spécialisée et axée sur les maladies qui vise à aiguiller de nouveau les usagers vers les soins primaires à l’aide d’un modèle de soins partagés.

La gestion des soins de courte durée comprend les éléments ci-dessous : Les cliniciens des Urgences ont accès à un plan de gestion et à un ensemble de règles conforme aux directives s’appliquant aux soins de courte durée de la fibrillation. Ces initiatives visent à offrir une approche uniformisée des soins. Les usagers à qui l’hôpital accorde un congé en toute sécurité reçoivent une trousse d’information sur la fibrillation auriculaire et sont aiguillés vers le Programme AFQCP. Avant de partir, les usagers prennent un rendez-vous et reçoivent des renseignements sur les soignants et sur ce à quoi s’attendre lors de la première visite.

Le retour aux soins primaires comprend les éléments suivants : Le Programme AFQCP est un modèle multidisciplinaire de soins partagés dirigé par un pharmacien et un infirmier praticien. Il porte sur les thèmes suivants : les évaluations normalisées et conformes aux directives, les outils d’aide à la décision, le bilan comparatif des médicaments lors de chaque visite, une formation personnalisée pour les usagers, le contrôle des symptômes, la prise en charge autonome des futurs épisodes de soins de courte durée dans le cadre du traitement de la fibrillation auriculaire, un accès aux diagnostics, souvent directement en milieu clinique, un accès à des soins spécialisés au besoin (comme une consultation en électrophysiologie), un plan de soins normalisé et conforme aux directives pour les communications avec un prestataire de soins primaires et un plan de soins personnalisé par écrit fourni à l’usager à la fin de la visite, et un accès à la ligne d’assistance 1-855.

Les améliorations déclarées par les usagers concernant leur qualité de vie, comme évaluées dans le questionnaire validé par l’AFEQT, s’appliquent à toutes toutes les sous-catégories : les symptômes, les activités de la vie quotidienne, les inquiétudes envers les traitements et la satisfaction envers les traitements. Plus de trois mois après la première visite effectuée dans le cadre du Programme AFQCP, 85 % des usagers suivaient un traitement de prévention des AVC qui était conforme aux directives. Un autre pourcentage de 8 % des usagers avaient différentes raisons valides sur le plan clinique de ne pas suivre ce traitement. Concernant la ligne d’assistance aux usagers, l’équipe a reçu un total de 34 appels provenant de 14 usagers (et quatre appels provenant de quatre prestataires de soins de santé) au cours d’une période de 16 mois. Neuf de ces usagers ont indiqué qu’ils se seraient rendus aux Urgences s’ils n’avaient pas eu accès à ce service. Dans tous les cas, le destinataire de l’appel a indiqué qu’une visite aux Urgences avait été évitée. Pour quatre appelants ayant indiqué qu’ils ne se seraient pas directement rendus aux Urgences, le destinataire de l’appel a aiguillé un usager aux Urgences en raison du scénario clinique et a renvoyé trois usagers à la clinique aux fins d’un examen urgent. Satisfaction des usagers : Tous les usagers qui ont passé une entrevue ont affirmé que le Programme AFQCP fut une expérience positive. Les usagers sont reconnaissants du temps et de l’attention qu’ils reçoivent à la clinique, dont le fait d’avoir l’occasion de développer une meilleure confiance et des connaissances sur leur trouble médical; et d’avoir le temps de poser des questions dans un environnement accueillant. Ils ont également aimé le fait de pouvoir accéder à une équipe collaborative et multidisciplinaire.

Cette pratique exemplaire s’applique avec d’autres hôpitaux partenaires :

  • les Urgences du Women’s College Hospital, de l’Hôpital St. Michael et de l’Hôpital Mount Sinai.

Coordonnées :

Titre de la personne-ressource : Analyste principale, risques cliniques et sécurité des usagers
Courriel de la personne-ressource : Ruxandra.Nedu@uhn.ca

← Retour aux résultats de recherche

Des organismes de santé du monde entier soumettent des pratiques exemplaires. Le contenu de la Bibliothèque des pratiques exemplaires ne reflète pas les opinions ou les prises de position de HSO ou de ses sociétés affiliées. Pour toute question, inquiétude ou suggestion au sujet du contenu de la Bibliothèque, veuillez nous envoyer un courriel à l’adresse suivante : leadingpractices@healthstandards.org