L’équipe principale de l’Hôpital Michael Garron a commencé à s’inquiéter de la hausse alarmante de la violence en milieu de travail et de la possibilité que tous les incidents ne soient pas déclarés. Par conséquent, un vaste programme sur la prévention de la violence en milieu de travail (PVMT) a été mis au point. Il a contribué à régler le problème et à positionner l’Hôpital à l’échelle nationale et provinciale comme un chef de file et un mentor en matière de PVMT. 

Reconnaissant l’importance de la collaboration, l’Hôpital Michael Garron s’est associé à l’Association des infirmières et infirmiers de l’Ontario (AIIO). Cette action a permis d’obtenir des observations éclairantes et une expérience pratique sur la PVMT et s’est soldée par une déclaration commune au ministère de la Santé et des Soins de longue durée soulignant l’importance de l’élaboration d’une stratégie concernant la PVMT et d’en faire une question de responsabilisation de la direction. Aujourd’hui, le comité de la prévention de la violence en milieu de travail de l’Hôpital Michael Garron accueille le personnel d’encadrement de l’AIIO, l’Union internationale des employés des services (Service Employees International Union [SEIU]) et le syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario (SEFPO). Le comité a participé à la création de lois, de lignes directrices relatives aux meilleures pratiques, à la recherche sur la PVMT. Le comité a également donné des conseils et des avis sur des politiques et des initiatives comme les évaluations des risques, les alertes pour les soins comportementaux, la formation complète pour le personnel et les systèmes de communication et de déclaration d’incidents. 

Le programme a permis l’amélioration des résultats qualitatifs et quantitatifs, mais le plus important est qu’il a entraîné une transformation culturelle pour le personnel de l’Hôpital. La lutte contre la stigmatisation de problèmes liés à la violence en milieu de travail et le passage à une culture qui comprend la signification véritable de la tolérance zéro et qui favorise l’idée qu’il faut « s’exprimer » a été la conséquence la plus importante. Le soutien fort qu’a apporté la direction a servi d’incitatif pour maintenir et développer le programme, influencer la recherche et influencer les meilleures pratiques dans l’ensemble du système.

← Retour aux résultats de recherche

Des organismes de santé du monde entier soumettent des pratiques exemplaires. Le contenu de la Bibliothèque des pratiques exemplaires ne reflète pas les opinions ou les prises de position de HSO ou de ses sociétés affiliées. Pour toute question, inquiétude ou suggestion au sujet du contenu de la Bibliothèque, veuillez nous envoyer un courriel à l’adresse suivante : leadingpractices@healthstandards.org