Le Milieu de vie est avant tout une promesse de vie faite aux 627 résidents des 4 centres d’hébergement: Être un milieu de vie, où les personnes peuvent vivre selon leur rythme, leurs goûts et leurs besoins. Le plus possible «comme à la maison»!

La vie en centre d’hébergement est une étape importante de la vie des aînés qui y résident. Lorsque celle-ci s’achève, ils vivront cette dernière étape de leur existence avec leurs proches et l’équipe du milieu de vie. Ces moments sont remplis d’émotions et doivent faire l’objet d’une attention particulière et de soins spécialisés dispensés avec doigté et «humanitude».

Pour l’équipe de l’unité de vie, guidée par le Comité milieu de vie, cet épisode de vie devait être vécu le plus positivement possible. Ainsi, en 2009-10, elle se mobilise afin d’améliorer le programme d’accompagnement en fin de vie. Celui-ci devient un des 5 programmes cliniques clés du Milieu de vie. Ce programme, conçu avec la participation des résidents, des proches, des familles et des employés, vise à offrir des soins attentifs aux moindres besoins du résident et de ses proches durant toute la fin de vie du résident. Il est structuré à partir des meilleures pratiques en accompagnement en fin de vie et requiert l’implication de toute l’équipe interdisciplinaire.

Selon le souhait des résidents, la fin de vie est maintenant vécue dans leur chambre où ils sont entourés des employés significatifs pour eux ainsi que de leurs voisins de chambre. C’est le programme qui s’installe autour des résidents et ceci est innovateur. Les bénévoles reçoivent une formation annuelle sur l’accompagnement en fin de vie et des café-rencontres permettent aux bénévoles accompagnateurs d’avoir un suivi étroit. Grâce à cette formation, ils peuvent accompagner les résidents esseulés ou offrir du répit aux familles.

Une trousse de fin de vie a aussi été créée pour offrir plus de confort aux résidents et leurs proches. On y trouve des draps et des vêtements plus doux, une radio proposant une musique apaisante, une jetée pour la famille, un fauteuil-lit pour que les proches puissent veiller plus confortablement ainsi que des diffuseurs d’huile aromatique. Cette trousse est installée directement dans la chambre du résident.

Durant la période de fin de vie du résident, les proches reçoivent périodiquement du café et des brioches, distribués dans un conditionnement particulièrement soigné. Trois cahiers sont disposés dans la chambre : • un 1er pour la famille expliquant, de façon vulgarisée, les symptômes reliés à la fin de vie; • un journal de bord où les accompagnateurs peuvent écrire des pensées; • un 3e cahier à l’attention des bénévoles.
À la demande des résidents, la disposition de la dépouille suite au décès a été revue et a donné lieu à nouvelle une façon de faire plus respectueuse. La dépouille quitte maintenant le centre d’hébergement par la porte principale. Elle est accompagnée jusqu’au fourgon funéraire par un employé et elle est recouverte d’un joli drap mortuaire.

Suite au décès, une carte de sympathie est expédiée à la famille et les professionnels demeurent disponibles pour les proches. Une messe mensuelle commémorative est tenue dans le centre d’hébergement en souvenir des résidents décédés. Tous ces éléments rendent le programme de fin de vie original et créatif.

Depuis son déploiement, plus de 150 résidents ont bénéficié du service d’accompagnement. Le personnel en est fier et se mobilise afin de contribuer, avec doigté et éthique, à ces moments sensibles et essentiels.

← Retour aux résultats de recherche

Des organismes de santé du monde entier soumettent des pratiques exemplaires. Le contenu de la Bibliothèque des pratiques exemplaires ne reflète pas les opinions ou les prises de position de HSO ou de ses sociétés affiliées. Pour toute question, inquiétude ou suggestion au sujet du contenu de la Bibliothèque, veuillez nous envoyer un courriel à l’adresse suivante : leadingpractices@healthstandards.org