Les unités de santé publique de l’Ontario ont reçu le mandat, en vertu des Normes de santé publique de l’Ontario (2008), d’offrir un fluorure appliqué par un professionnel selon des critères de risques précis. Cette initiative s’inscrivait dans le cadre des services cliniques essentiels offerts en matière de santé bucco-dentaire. Auparavant, la Santé publique offrait ce service dans nos milieux cliniques. Toutefois, un grand nombre de nos enfants qui présentaient un risque plus élevé ne pouvaient accéder à ce service.

Le vernis fluoré offre une protection et aide à réduire en grande partie les caries dentaires grâce à ses propriétés de reminéralisation et de renforcement de l’émail des dents. On le brosse sur les dents des enfants à l’aide d’une petite brosse jetable, et il colle à la surface de la dent immédiatement. Son application n’entraîne pas de douleur ou d’inconfort, et on ne risque pas de l’avaler. Les recherches ont noté une réduction de 38 % de caries dentaires chez les enfants présentant un risque élevé et ayant reçu un traitement au vernis fluoré pendant au moins deux ans, comparativement à ceux qui ne l’ont pas reçu.

Nous avons tenu compte du fait que les intervenants auprès des parents de notre agence faisaient un suivi auprès de cette population vulnérable et avaient déjà établi une relation avec ces familles en leur rendant visite régulièrement, dans le cadre du Programme Bébés en santé, enfants en santé. Ainsi, les praticiens du secteur de la santé dentaire publique ont offert une formation et établi une politique. Celles-ci visaient à permettre aux intervenants auprès des parents d’offrir et d’administrer un vernis fluoré aux enfants des familles à qui ils rendent visite régulièrement. Les processus créatifs utilisés dans le cadre du développement de cette pratique comprennent :

  • Le développement d’un plan de travail qui comprend des activités, des dates d’échéance, des détails et des progrès et des résultats sur le processus d’intégration;
  • Le développement de politiques et procédures;
  • L’élaboration d’une trousse d’application du vernis fluoré, d’un formulaire de permission et de directives à suivre après la prestation des soins;
  • La formation du personnel;
  • Le développement d’un outil de déclaration

Au cours des sept premiers mois du début de l’application de la nouvelle méthode, nous avons observé une augmentation de 30 % du nombre d’enfants placés à risque ayant reçu un traitement topique au fluorure (comparativement à la même période l’an dernier en utilisant uniquement la méthode traditionnelle uniquement). Le personnel a été en mesure d’offrir davantage de traitements topiques au fluorure en appliquant la nouvelle méthode. Ceci, sans causer de déplacements ou un kilométrage excédentaire pour le personnel.

En plus de recevoir un vernis fluoré, les familles reçoivent aussi des ressources en santé bucco-dentaire, une formation et des possibilités de traitements préventifs et réparateurs. Les interactions sont également consignées au dossier de l’usager, et beaucoup de parents et d’enfants souhaitent améliorer leur santé bucco-dentaire avec l’aide d’intervenants auprès des parents.

Cette stratégie respecte les Normes de santé publique de l’Ontario, d’une part parce que celles-ci considèrent que l’application d’un vernis fluoré est un service clinique essentiel à offrir aux enfants qui présentent un risque de développer des caries dentaires; et d’autre part, parce qu’elle permet de réduire les obstacles qui empêchent d’accéder aux services, étant donné que l’application est effectuée au domicile des enfants et par une personne avec qui ils ont une relation de confiance.

← Retour aux résultats de recherche

Des organismes de santé du monde entier soumettent des pratiques exemplaires. Le contenu de la Bibliothèque des pratiques exemplaires ne reflète pas les opinions ou les prises de position de HSO ou de ses sociétés affiliées. Pour toute question, inquiétude ou suggestion au sujet du contenu de la Bibliothèque, veuillez nous envoyer un courriel à l’adresse suivante : leadingpractices@healthstandards.org