En 2009, le Système de santé William Osler entamait une révision de sa politique de prévention des chutes émise en 2001. La stratégie était axée sur une évaluation complète des risques de chute, de même que sur un système universel pour les interventions à risque élevé, une réévaluation, une documentation, une évaluation et une surveillance continue. Bien que la stratégie ait été adoptée, une vérification subséquente des chutes laissait entendre que la mise en œuvre de la politique n'avait pas eu l'effet prévu. Avec l'avènement de la LEST, le Système de santé William Osler a fait de la prévention des chutes un indicateur clé de son plan d'amélioration de la qualité, donnant ainsi l'élan nécessaire à l'établissement d'une autre approche de la prévention des chutes. Pendant plusieurs mois, en 2011, une équipe de projet et du personnel de première ligne ont établi un plan d'amélioration qui constitue un deuxième volet de la stratégie de prévention des chutes de l'organisme. On a effectué des exercices de description des processus, en plus de documenter les transferts de soins, le cheminement des usagers et les mouvements au sein des équipes. En se basant sur ces activités, les points à améliorer ont été placés par ordre de priorité dans un plan d’action échelonné sur une période de plusieurs mois. Treize interventions distinctes ont été mises en œuvre et le taux de chutes est passé de 11,2 par 1 000 jours-usager à 2,4 en moins de quatre mois; de plus, mis à part deux exceptions, ce taux est demeuré sous la barre du 6,1 pendant un an. Deux autres unités ont instauré bon nombre des stratégies qui ont émané de la mise à l'essai (p. ex., des tournées intentionnelles, des rapports cliniques, le recours à des cadres munis d'alarmes de sortie) et elles ont connu une réduction similaire du taux de chutes.

← Retour aux résultats de recherche

Des organismes de santé du monde entier soumettent des pratiques exemplaires. Le contenu de la Bibliothèque des pratiques exemplaires ne reflète pas les opinions ou les prises de position de HSO ou de ses sociétés affiliées. Pour toute question, inquiétude ou suggestion au sujet du contenu de la Bibliothèque, veuillez nous envoyer un courriel à l’adresse suivante : leadingpractices@healthstandards.org