Depuis la création du GMF au sein de l’UMF Maizerets, l’équipe périnatale a à cœur sa MISSION d’offrir des services périnataux multidisciplinaires. Ces services de qualité, accessibles en temps opportun dès le début de la grossesse, incluent l’accouchement et les soins du nouveau-né de 0 à 2 ans.

Nous avons également une mission d’enseignement clinique en périnatalité auprès des externes et des résidents en médecine familiale ainsi que des stagiaires infirmières praticiennes spécialisées (IPS). Or, il y a actuellement, dans notre réseau de soins, une demande accrue pour des suivis de grossesse. Nous en ressentons fortement l’impact à l’UMF où, en plus de notre clientèle régulière, nous avons une demande sans cesse croissante de patientes de la communauté non-inscrites au GMF pour des suivis de grossesse et des nouveau-nés. Ces patientes «orphelines» ont besoin d’une prise en charge immédiate. On ne saurait placer ces femmes enceintes sur des listes d’attente de plusieurs mois.

Notre équipe d’infirmières et de médecins ont donc effectué le virage en octobre 2009 : la prise en charge conjointe médecin-infirmière de la clientèle périnatale. Concrètement, l’infirmière clinicienne est responsable du premier retour d’appel aux patientes qui demandent un suivi de grossesse à notre UMF-GMF. Une collecte de données simple et efficace, élaborée par l’équipe, permet de cibler les besoins de la parturiente dès le premier contact. Elle remet les prescriptions pour l’échographie de datation, les vitamines prénatales et le Diclectin s’il y a lieu. Elle donne l’information de base sur le dépistage prénatal et évalue les facteurs de risques. Ce questionnaire sert ensuite à faire le lien avec le médecin qui prendra le relais du suivi.

Les infirmières cliniciennes consacrent quatre demi-journées par semaine de bureau pour la périnatalité. Un médecin de l’équipe obstétricale est sur place à chacune de ces plages horaires en support à l’infirmière. Cette dernière fait l’évaluation complète de la grossesse, peu importe le nombre de semaines de gestation, pour toutes femmes enceintes sans facteur de risque. Les patientes sont vues par l’infirmière de façon ponctuelle à une fréquence de 4 à 5 visites au cours de leur grossesse. Elles sont informées qu’elles seront suivies conjointement dès le début de leur grossesse. L’infirmière clinicienne peut procéder seule à divers gestes selon ses compétences lors de l’examen physique (Pap test, prélèvement ITSS, prélèvement Streptocoque du groupe B, manœuvre de Léopold, mesure de la hauteur utérine, évaluation du cœur fœtal, toucher vaginal et évaluation du col utérin).

Pour sa part, l’IPS fait le suivi des grossesses seule jusqu’à 32 semaines puis en partenariat et en alternance avec un médecin jusqu’au terme de la grossesse. Elle suit aussi des femmes enceintes conjointement et en alternance avec des médecins résidents et des médecins partenaires.

Ce processus permet une plus grande disponibilité pour le suivi, une accessibilité accrue pour les nouvelles clientes, une belle continuité de soins et un suivi sécuritaire pour la mère et l’enfant à naître. Notons que la contribution des infirmières cliniciennes augmente le niveau de confiance des patientes. Elles y trouvent leur compte en ayant la possibilité de parler à une professionnelle de leurs problèmes survenus en cours de grossesse et ce, en cas de non-disponibilité du médecin traitant. Pour ces patientes, nos infirmières agissent tel un filet de sécurité.

Ce mode de fonctionnement permet une plus grande implication auprès de la clientèle obstétricale par les infirmières cliniciennes ainsi qu’une prise en charge complète des soins augmentant ainsi leur niveau d’autonomie et surtout permettant d’entretenir leur motivation professionnelle. Il va sans dire qu’un des impacts principaux de notre mode de fonctionnement est de libérer du temps horaire pour assumer plus de suivis de grossesse au total par toute l’équipe de périnatalité. Il faut aussi mentionner l’intérêt commun et contagieux des médecins, des infirmières cliniciennes et de l’IPS de travailler en équipe multidisciplinaire avec des objectifs communs par rapport à cette clientèle particulière.

La prise en charge multidisciplinaire en périnatalité fait en sorte que TOUTES les femmes enceintes qui demandent un suivi sont acceptées.

← Retour aux résultats de recherche

Des organismes de santé du monde entier soumettent des pratiques exemplaires. Le contenu de la Bibliothèque des pratiques exemplaires ne reflète pas les opinions ou les prises de position de HSO ou de ses sociétés affiliées. Pour toute question, inquiétude ou suggestion au sujet du contenu de la Bibliothèque, veuillez nous envoyer un courriel à l’adresse suivante : leadingpractices@healthstandards.org