Les soins de santé virtuels (télésanté, télémédecine) peuvent réduire les difficultés d’accès au traitement par agonistes opioïdes (TAO) ainsi que les temps d’attente pour amorcer le traitement. Les obstacles tels que le manque de transports, la nécessité d’entreprendre le traitement en personne, les demandes auprès de l’employeur et le manque d’options pour s’occuper des enfants limitent les possibilités de traitement pour les usagers. Le Programme virtuel de traitement des dépendances aux opioïdes est un service entièrement offert à l’aide de moyens virtuels. Lancé en 2017, le Programme visant alors à soutenir la prestation de TAO à l’aide de méthadone et de buprénorphine/naloxone dans le centre de l’Alberta. L’évaluation et le traitement sont offerts virtuellement en collaboration avec des prestataires de soins de santé déjà établis, notamment des laboratoires de dépistage de drogue dans l’urine, des services de soutien en santé mentale et des pharmacies responsables de superviser les posologies, afin de réduire les obstacles liés à l’exécution et d’éliminer le recoupement des services. Les usagers peuvent eux-mêmes communiquer avec le Programme, au numéro sans frais, ou encore être aiguillés par pratiquement n’importe quel organisme communautaire, organisme de soins de santé ou service de soutien. En 2019, le Programme virtuel de traitement des dépendances aux opioïdes, alors réservé aux usagers du centre de l’Alberta, s’est étendu au reste de la province. Deux nouvelles équipes de service ont été ajoutées : le service de prise en charge le jour même (urgence) et le service de traitement transitoire. Le service de prise en charge le jour même (urgence) fonctionne parallèlement au service de traitement transitoire et à l’équipe du Programme virtuel de traitement des dépendances aux opioïdes élargi, s’assurant que tout Albertain faisant l’usage d’opioïdes peut accéder au traitement le jour même, de réduire ou d’éliminer les délais dans l’amorce du traitement et de prendre en charge les usagers au moment et à l’endroit où ils en ont besoin. Cette initiative visait à mettre en place un modèle de clinique virtuelle de TAO réalisable, durable et acceptable pour les usagers, et de démontrer que le modèle de clinique du Programme virtuel de traitement des dépendances aux opioïdes favorise des résultats de traitement positifs.

← Retour aux résultats de recherche

Des organismes de santé du monde entier soumettent des pratiques exemplaires. Le contenu de la Bibliothèque des pratiques exemplaires ne reflète pas les opinions ou les prises de position de HSO ou de ses sociétés affiliées. Pour toute question, inquiétude ou suggestion au sujet du contenu de la Bibliothèque, veuillez nous envoyer un courriel à l’adresse suivante : leadingpractices@healthstandards.org