À l’an 2000, les services alimentaires se référaient à un indicateur de rendement : l’indice de masse corporelle (IMC). La littérature a révélé que les résidents des établissements de soins de longue durée ayant un IMC supérieur à 25 kg/m2 présentaient un taux de mortalité inférieur à celui des résidents ayant un IMC inférieur à 25 kg/m2. Elle fait également mention d’une meilleure résistance à l’infection chez les personnes dont l’IMC est compris entre 24 et 27 kg/m2. L’IMC moyen des personnes âgées résidant dans les établissements de soins de longue durée du Québec était toutefois de 23,2 ± 5,5 kg/m2en 2001, tandis que la valeur canadienne moyenne, pour la même année, était légèrement plus élevée, soit de 23,3 ± 5,0 kg/m2. Par conséquent, les services alimentaires ont établi qu’un IMC de 24 serait la norme idéale à respecter pour tous les résidents de l’Hôpital Sainte-Anne. La moyenne actuelle (selon les données de mars 2011) est de 24,5.

← Retour aux résultats de recherche

Des organismes de santé du monde entier soumettent des pratiques exemplaires. Le contenu de la Bibliothèque des pratiques exemplaires ne reflète pas les opinions ou les prises de position de HSO ou de ses sociétés affiliées. Pour toute question, inquiétude ou suggestion au sujet du contenu de la Bibliothèque, veuillez nous envoyer un courriel à l’adresse suivante : leadingpractices@healthstandards.org