La paralysie cérébrale est le handicap physique le plus fréquent chez l’enfant. 40 % des enfants atteints de paralysie cérébrale présentent une infirmité motrice d’origine cérébrale (IMOC), le sous-type le plus courant. L’IMOC entraîne une déficience importante au niveau des bras et des mains, qui a des répercussions sur la participation et le bien-être de l’enfant et de sa famille tout au long de sa vie. Selon des travaux de recherche, lorsque le cerveau lésé des nourrissons atteints d’IMOC est exposé à une intervention précoce basée sur la motricité, le cerveau est capable de réorganiser les voies neurales motrices, ce qui entraîne une amélioration de l’utilisation des bras et des mains. Une étude à répartition aléatoire menée récemment en Suède a montré que la thérapie par contrainte induite du mouvement (TCIM) pour les nourrissons est une intervention précoce basée sur la motricité qui s’est avérée sécuritaire et efficace. Lorsqu’elle est offerte au cours de la première année de vie, elle permet d’améliorer les fonctions des bras et des mains chez les nourrissons présentant un risque d’IMOC.

En dépit des données probantes en faveur de la TCIM précoce pour les nourrissons, celle-ci n’a été que peu utilisée dans la pratique clinique. Au Canada, il n’existe pas de programme de TCIM pour les nourrissons qui est fondé sur des données probantes. Holland Bloorview a conçu et lancé un modèle clinique commun canadien pour combler cette lacune dans les services en mettant en relation les parties prenantes essentielles, telles que les cliniques de suivi néonatal, les thérapeutes communautaires, les intervenants précoces et les familles dont le nourrisson présente un risque d’IMOC. Le programme clinique novateur de TCIM pour les nourrissons offre une évaluation précoce et standardisée des fonctions des bras et des mains, ainsi qu’un accès rapide à la TCIM pour les nourrissons, qui est fondée sur des données probantes. La clinique soutient la TCIM pour les nourrissons en offrant un soutien aux thérapeutes, aux intervenants précoces et aux familles lors de sa mise en œuvre.

← Retour aux résultats de recherche

Des organismes de santé du monde entier soumettent des pratiques exemplaires. Le contenu de la Bibliothèque des pratiques exemplaires ne reflète pas les opinions ou les prises de position de HSO ou de ses sociétés affiliées. Pour toute question, inquiétude ou suggestion au sujet du contenu de la Bibliothèque, veuillez nous envoyer un courriel à l’adresse suivante : leadingpractices@healthstandards.org