La prise en charge des personnes dépendantes est devenue un problème important de santé et d’éthique. De plus, les médecins qui peuvent prodiguer des soins aux usagers dans un milieu de soins à domicile ne sont pas nombreux. Cela crée un écart dans les soins de santé en ce qui concerne la prestation de services de soins de santé aux usagers confinés à leur domicile.
Le secteur des soins de santé primaires des autorités sanitaires de Dubaï (Dubai Health Authority Primary Healthcare Sector, DHA PHCS) a été confronté à une situation semblable pour les services de soins à domicile dans laquelle une équipe de médecins et personnel infirmier rend visite dans un premier temps à l’usager recevant des soins à domicile pour lui fournir des services de soins à domicile. La plupart des personnes âgées souffrant d’un certain degré d’incapacité souhaitent rester à leur domicile et y recevoir des services de soins de santé autant que possible. Au cours des visites de suivi, toute visite non planifiée chez le médecin était liée à une période d’attente minimale de deux jours, ce qui créait un écart de service pour les usagers qui en avaient besoin.
Le but de ce projet était de réduire le nombre de consultations non planifiées effectuées par un médecin auprès d’un usager recevant des soins à domicile en adoptant des technologies de télémédecine. Le processus de consultation en télésanté comble les lacunes de communication entre le personnel infirmier en soins à domicile et un médecin spécialiste ou médecin généraliste pour obtenir des commentaires ou des instructions, comme l’indique une évaluation pendant les soins à domicile.
Les objectifs du projet étaient les suivants :
1. Réduction du temps consacré à une consultation non planifiée effectuée par un médecin à moins de deux minutes en introduisant les services de télémédecine pour les usagers recevant des soins à domicile du PHCS.
2. Élimination de la nécessité pour le médecin de se déplacer pour effectuer des visites non planifiées pour des services de soins à domicile.
3. Réduction du temps d’intervention pour les consultations non planifiées effectuées par un médecin à moins de 90 secondes pour les services de soins à domicile.

← Retour aux résultats de recherche

Des organismes de santé du monde entier soumettent des pratiques exemplaires. Le contenu de la Bibliothèque des pratiques exemplaires ne reflète pas les opinions ou les prises de position de HSO ou de ses sociétés affiliées. Pour toute question, inquiétude ou suggestion au sujet du contenu de la Bibliothèque, veuillez nous envoyer un courriel à l’adresse suivante : leadingpractices@healthstandards.org